Histoire de la fondation de Lommelet

Publié le par pdeconstanza



En 1550 Saint Jean de Dieu s’éteint après avoir fondé l’Ordre des religieux Hospitaliers et un hôpital. Le  20 janvier 1537, à Grenade il entendit prêcher Jean d’Avila ; il s'imposa une telle pénitence publique qu'on l'enferma avec les fous de l'hôpital royal Ce natif du Portugal né en 1495 a été hospitalisé à Grenade. A la suite de cet épisode de sa vie, il consacre sa vie aux malades mentaux et fonde un hôpital dans cette même ville . Son ordre est approuvé par Saint Pie V en 1571. Il   s’entend bientôt à toute l’Europe.
 Marie de Médicis, seconde femme de Henri IV, ayant admiré le travail de ces religieux à Florence  veut que l’Ordre s’implante dans sa nouvelle patrie.
Les frères s’établissent rue des Saints Pères à Paris et se développent dans toute la France. En 1789, ils possèdent trente neuf hôpitaux dont sept dans les colonies.
Ainsi trois cent cinquante religieux ayant des notions de médecine, de chirurgie ou de pharmacie gèrent quatre mille cent vingt trois lits et accueillent soixante dix mille malades.
A la Révolution Française l’ordre est dispersé et les bâtiments confisqués.
A cette époque ; il n’existe pas d’asiles spéciaux pour les aliènes et ceux-ci sont laisses dans un état  d’abandon, le plus souvent errants ou confondus avec tous les autres malades sans distinction d’age de sexe nous dit Ulysse Trélat en 1788. Troublant l’ordre publique ils sont jetées en prison.
 
     En 1819 plusieurs laïques, des anciens ambulanciers militaires se présentent à l’Hôtel Dieu de Marseille comme simples infirmiers. Le huit avril , ils reforment l’ancien ordre des frères de Saint Jean de Dieu.
 Apres avoir ouvert un asile en Lozère, ils s’établissent à Lyon où ils fondent une maison pour aliénés.




Publié dans LOMMELET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article