1939 -1945

Publié le par pdeconstanza

temps de guerre

En Août 1939 départ de plusieurs frères mobilisés dont le RP Prieur. Un  nouveau Père provincial est nommé pour organiser la défense passive à Lommelet.

En mai 1940, les troupes allemandes franchissent la frontière française les éléments avancés par la Hollande et la Belgique. les communes de Marquette les Lille et Saint André sont occupées le 28 Mai 1940.

 

Des bombardements obligent religieux et malades à se réfugier dans les caves. Une bombe vient défoncer un mur du bâtiment central sans faire de blessés.

 

L’asile  du Vieux Leuze est évacué en mai 1940. Les  malades, les frères et les employés arrivent à Lommelet ‘à pied ou en chariot traîné par un cheval’. Il en est de même pour la population de l’asile de Froidmont ; c’est à dire 11 frères et 115 malades ; ces derniers repartent un mois plus tard.

6 septembre 1940 courrier du directeur au Préfet

- 1259 patients

- pas de malades de provenance des établissements étrangers

- aucun malade n’a été libéré au moment de l’avance allemande

- 29 religieux infirmiers chef de service et 72 salariés

- avant la mobilisation : 3 médecins dont 2 médecins chefs et un médecin adjoint, ont été   mobilisés, deux ont été faits prisonniers

 

- Le service médical est assuré par le Dr Vullien, médecin-chef de la Clinique départementale d’Esquermes et par le Dr Haverland, médecin à Marcq en Baroeul.

« Pendant l’offensive, notre établissement a fonctionné comme d’habitude et il n’a pas été désorganisé   du fait de la guerre.Samedi dernier 31 août, nous avons eu à déplorer un grand incendie qui a détruit complètement nos services généraux comprenant : vestiaires, lingerie, boulangerie, buanderie … »

9 septembre 1940, courrier du directeur de l’hôpital psychiatrique de Bailleul au Préfet   

Monsieur le Dr Combemale à qui avait été confié également en septembre 1939 le fonctionnement du service médical de Lommelet et qui continuait à assurer en même temps celui de notre pensionnat ( 6 pavillons ) est parti précipitamment le 18 mai 1940, après m’avoir annoncé quelques minutes avant son départ qu’étant affecté spécial au service des Recherches scientifiques de Lille, il accompagnait celui-ci dans son repliement …

Les années 1941 et 1942 ne connaissent d’évènements importants, rythmées par les visites de religieux de l’ordre. Le 21 décembre 1942 arrivée du Dr Bernard de l’asile de Sainte Anne à Paris en remplacement du Dr Pierre Giscard.

 

Le 12 juin 1944 de nombreux bombardements tombent sur les bâtiments 52 points de chute seront relevés . En effet non loin de là se trouve un champ d’aviation et un dépôt d’essence. Les malades sont diriges vers les caves. Un malade est tué sur le coup et 10 autres sont blessés. Dans le personnel on compte un mort et 4 blessés, de même 2 livreurs sont aussi touchés gravement.

 

Le nombre de malades va croître régulièrement pour se stabiliser à mille trois cent en 1945.

Publié dans LOMMELET

Commenter cet article