1844-1851

Publié le par pdeconstanza

ECHANGES DE COURRIERS OFFICIELS A PROPOS DE L’ASILE….

 

Une  convention est passée avec le département du Pas de Calais pour accueillir les placements d’office.   Le médecin présent est alors le Dr Gosselet.

 

Un certain nombre d’extraits de courrier officiel nous montre que Lommelet fait l’objet d’une surveillance vigilante de la part des autorités sanitaires

19 janvier 1844, lettre du Frère directeur au Préfet : «  à l’époque de la visite faite en 1839 par M. L’Inspecteur général Ferrus, l’asile contenait un quartier infect placé entre la cuisine et l’écurie dans lequel un certain nombre de malades bruyants étaient placés de la manière la moins convenable. »

Courrier du frère Norbert Raynaud : l’établissement contient à la date de ce jour (20 janvier 1844) 124 aliénés ; … la quartier qui existait en 1839 près de la cuisine … a été remplacé par une construction toute nouvelle

Le rapport de la Commission chargée de visiter l’asile privé des aliénés de Lommelet ( février 1844 ) nous apprend que «cet établissement naguère mal construit, mal distribué, mal tenu est aujourd’hui un de ceux qui méritent le plus de sollicitude de l’administration. Mais c’est que, en effet, nous avons été surpris des immenses changements opérés depuis 1839, époque à laquelle plusieurs d’entre nous avaient visité la maison qui se trouvait alors dans un état de malpropreté et d’insalubrité intolérable. »

 

22 juillet 1844 lettre du Directeur au Préfet : Renseignement sur la Direction et le Directeur

Le précédent Prieur avait des formes agrestes ( sic ), c’était un homme courageux fort judicieux …Le nouveau a des formes prétentieuses, il se renferme dans sa dignité. Presque toujours invisible, il abandonne à d’autres les soins que son prédécesseur remplissait lui-même. Il y a à Lommelet un médecin titulaire (Dr Lefebvre)… mais il n’y est sans aucune puissance … le médecin ne peut nullement compter sur l’exécution de ses prescriptions.

19 décembre 1844 Ministère de l’Intérieur ( toujours à la suite de l’inspection ) :… M. le Directeur de l’asile privé de Lommelet n’a pas encore satisfait aux prescriptions de l’article 22 de l’ordonnance royale du 18 décembre 1839 ;… il n’existe pas dans cet établissement une division complète entre les aliénés paisibles et ceux qui sont     agités. Il n’ y a également aucune classification entre les malades et les convalescents.

 

En 1845 un bâtiment spécial est construit pour les agités et les épileptiques.

 

11 mars 1845

Désirant faire visiter de nouveau cet établissement afin de m’assurer si les changements et améliorations dont la première inspection avait fait reconnaître l’utilité avaient été convenablement exécutés …

  20 avril 1845 Compte rendu de la nouvelle visite d’inspection :… des modifications ont déjà heureusement été apportées depuis notre visite de 1844.

24 septembre 1845, courrier du Ministère de l’Intérieur au Préfet  (il y a)nécessité pour le médecin de résider dans l’établissement.(car)… le service médical de cet établissement a longtemps souffert et semble exiger encore de nombreuses et importantes améliorations.

 

On comptera en 1850 trente religieux pour deux cent malades. Les aliénés indigents du Pas de Calais sont admis par contrat

4 septembre 1850 courrier du Ministère de l’Intérieur au Préfet : … l’asile de Lommelet se trouvait au moment de l’inspection dépourvu de son directeur appelé dit-on à Lyon  pour diriger une maison du même ordre. Le sous-directeur … ce frère est enfermé dans les prisons de la Ville sous la prévention de s’être livré à d’odieux attentats sur la personne d’une jeune fille ( il y aura non lieu ). Cette visite a suffi pour faire reconnaître que le  service des aliénés laissa beaucoup à désirer dans l’asile de Lommelet… les conditions dans lesquelles se trouve cet établissement convenables sous certains rapports, sont telles, à d’autres points de vue  que l’administration ne doit conserver aucune tolérance envers le Directeur et qu’elle doit l’obliger à satisfaire aux obligations résultant des lois, ordonnances et règlements concernant les institutions de ce genre.

 ... la tenue des frères m’est représenté comme peu satisfaisante au point de vue de la propreté ;… le médecin actuel m’est signalé comme un jeune homme animé des meilleures intentions et comme possédant tout le savoir nécessaire pour accomplir ses fonctions lorsqu’une plus longue pratique aura fait disparaître les imperfections qui tiennent encore à son inexpérience.       

28 août 1850 Ministère de l’Intérieur au Préfet : … le 14 de ce mois, M. Félix Massot a été appelé à remplacer le frère Norbert Raynaud dans la direction de l’asile privé d’aliénés de Lommelet.

26 septembre 1850 courrier du directeur au Préfet ( réponse au rapport de l’inspecteur )… aussitôt la réception de votre courrier, Monsieur le Préfet, nous nous sommes mis en devoir de corriger tous les abus que nous avons pu découvrir parmi ceux qui nous sont signalés par M. l’Inspecteur général.

14 novembre 1850, visite récente de M. l’inspecteur général du service des aliénés : Dr LASEGUE : L’Asile reçoit des éloges sur sa bonne tenue et la qualité de l’alimentation par le Procureur de la République  en 1851

 

L’inspecteur général que j’ai chargé de visiter, en 1853, les asiles d’aliénés de votre département m’a dressé sur l’asile privé de Lommelet … un rapport qui me fait connaître que des agrandissements assez notables sont en cours d’exécution  et que de nouveaux bâtiments seront bientôt ajoutés aux anciens … la mortalité s’est maintenue dans des proportions peu élevées … cet état sanitaire est satisfaisant et peut être attribué, en partie, aux soins intelligents du Médecin de l’établissement M. Joire 

Plusieurs détails d’administration ont donné lieu à des observations critiques. La tenue générale de l’établissement, des malades et des frères eux mêmes laisse à désirer sous le rapport de la propreté …

Publié dans LOMMELET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article